La Forêt radieuse

En dix courts chapitres soutenus par de nombreuses illustrations, La Forêt radieuse de Marie-Jeanne Musiol expose un arc de création et une méthode pour révéler les champs lumineux autour du vivant. Ce livre-source propose de peupler un premier herbier énergétique au moyen de centaines de plantes saisies sur le vif par la photographie électromagnétique.

Une perspective étonnante sur la nature

Entre le botaniste Johann Goethe et le physiciste David Bohm, l’artiste-auteure trace un parcours qui repousse les limites du visible. Elle donne à voir les effets directs d’interventions comme la coupe des feuilles, leur flétrissement et leur mort, ainsi que leur restauration par la magnétisation. Les images-miroirs du cosmos qu’elle extrait aussi des plantes renvoient à une dimension holographique de l’univers. Ses observations pourront intéresser les amateurs d’art et de nature autant que les botanistes et les scientifiques ouverts à une vision intuitive de l’univers. 

L’ouvrage au propos inédit couvre 20 années de recherche et d’expérimentation. Les multiples entrées  proposées par le livre permettent de suivre les découvertes de l’artiste à travers 385 planches photographiques aux notices détaillées, des textes explicatifs, des références extensives sur l’historique de la méthode et une bibliographie fournie. 

Les images de l’herbier énergétique

Les plantes versées dans l’herbier énergétique virtuel proviennent pour la plupart du jardin de l’artiste, des forêts mixtes laurentiennes de l’Outaouais où elle se promène,  et du jardin d’ombre au Jardin botanique de Montréal où elle a prélevé des espèces dans le cadre d’un projet. 

C’est en envoyant des ondes électromagnétiques au moyen d’un appareil calibré que l’artiste sensibilise les feuilles, les minéraux et les métaux pour provoquer l’apparition d’une décharge coronale, véritable enveloppe lumineuse. Ce procédé rend visible le champ énergétique entourant les corps, porteur d’empreintes spécifiques propres à l’espèce photographiée. Les gains ou les pertes d’énergie varient selon l’état de la plante soumise à de nombreuses influences ainsi qu’aux interventions humaines.

Dans les médias

APPRÉCIATIONS CRITIQUES

« Les photographies électromagnétiques de Marie-Jeanne Musiol enregistrent l’empreinte lumineuse des plantes, transformant les feuilles d’arbres en une féérique poussière d’étoiles. »

Joséphine Bindé, Sortir à Paris (Exposition Le Rêve des formes, Palais de Tokyo), 4 septembre 2017.

« Marie-Jeanne Musiol est largement connue pour son travail réalisé au moyen de la photographie Kirlian, ou électrophotographie. Elle a notamment élaboré un immense herbier dont les spécimens, soumis à ce procédé, traduisent l’énergie qui traverse la nature. »

Notice d’oeuvre. B. Lamarche, Musée national des beaux-arts du Québec (Québec), 2017.

« As Mirrors of the Cosmos, her close-up video exploration of Kirlian leaves also confirms, even the smallest particle of energized matter contains a whole cosmic universe. »

Claude Baillargeon, Shadows of the Invisible, Oakland University Art Gallery (MI), 2014.

« Marie-Jeanne Musiol, a true believer in human spiritual potential, shows works that are far subtler but no less sublime. »

William Ganis, Artforum (NY), 9 février 2012.

« At once deeply contemplative and rapturous, (these images) create a forum in which energy fields become the realm of beauty, exhileration, fragility and death. »

Celina Jeffery, Preternatural, punctum books (NY), 2011.

Où trouver le livre

La Forêt radieuse est disponible au prix courant de 59 $ (taxe en sus), à la galerie Pierre-François Ouellette art contemporain, 963 rue Rachel, Montréal (QC), tél. 514.395.6032. Quelques librairies à Montréal, Québec, Ottawa et Gatineau tiennent le livre en magasin.